Plan d’attaque

Dans cette page vous trouverez un plan de Bangkok et des idées de bringue. En fait, c’est des bringues que je fais quand je n’ai aucun plan particulier. Si vous ne l’avez pas déjà fait, n’hésitez pas à lire la courte présentation pour comprendre la logique du site.

 

Plan de Bangkok

mapbkk2

Ce plan est destiné aux personnes qui ne sont jamais venus à Bangkok. J’avoue que réduire la vie de la nuit de Bangkok uniquement à ces cinq zones serait un manque de respect pour l’espèce d’orgie festive généralisée quotidienne de cette ville, mais je veux juste donner un aperçu grosso modo.

En gros, il y a cinq zones :

– Kaosan Road : On y retrouve les voyageurs à sac à dos et claquettes, touristes farangs à petit budget. Ce qu’il y a de bien à Kaosan, c’est que les gens sont en vacances, c’est vraiment relax, et puis ça vient du monde entier, bref, il y a toujours du monde. Une Thaï m’avait dit qu’elle aimait bien y aller car elle avait l’impression de voyager, ce que je veux dire par là, c’est qu’il n’y a pas que des farangs à Kaosan. Il y a une contrainte à prendre son hôtel à Kaosan, c’est que pour se déplacer, il n’y a pas le MRT ou le BTS (les métros) et il faut savoir qu’à Bangkok il y a des bouchons de 7h du mat à 21h le soir.

– Royal City Avenue : Le RCA est une rue avec plein de beaux bars et belles boites de nuit . On y retrouve surtout les étudiants et jeunes Thaïs (20/30 ans) qui ont un peu de pognon sur Bangkok. C’est assez branché, pas autant que sur Thonglor, mais il y a vraiment du beau monde. Il y a aussi très peu de filles en freelance. Ce sont des boites « à la thaï » c’est à dire qu’il y a un groupe qui reprend des musiques en live, et les gens ont tendance à venir en groupe.

– Début de sukhumvit : On y rencontre de tout, touristes, expats, thaïs… Je trouve que c’est quand même assez populaire, avec le soï 11. Il est facile de se déplacer en MRT ou BTS. Personnellement, c’est le coin que je préfère car vous trouverez des endroits où sortir pour toutes les bourses et tous les goûts.

– Sukhumvit Thonglor : C’est la que vous trouverez les plus beaux endroits pour sortir, évidement, les prix sont plus élevé, et on va y retrouver une population de High So Thaï, de japonnais et d’expats en tous genres.

– Silom/Sathorn : Historiquement, quartier des affaires, la population est plutôt expat. Il y a un peu de tout la bas, quartier rouge (Patpong), des bonnes boites/bars. Expats oblige, les prix sont assez chers comme à Thonglor. La différence avec Thonglor, c’est que les établissements pour sortir sont assez éparpillés, du coup, il faut prendre le taxi pour aller d’un endroit à l’autre, mais bon, la nuit, ça roule !

 

Plan d’attaque

Bon, déjà si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, il est intéressant d’aller faire un tour sur la newsletter du Gavroche Thaïlande, c’est une mine d’informations actualisées sur la nightlife, les expos, et autres événements qui se déroulent a Bangkok. Il y a toujours une orgie quelque part dans cette ville 🙂 J’aime bien la conclusion de leur intro : Qui peut dire qu’on s’ennuie à Bangkok ?

 

Il faut savoir qu’a Bangkok, pour peu que vous parliez un brin d’anglais, il est très facile de sortir seul. Comme je vous le dis dans la présentation, les gens sont détendus et je trouve que pas mal d’entre eux sorte seul finalement. Et puis, si vous ne l’avez jamais fait, c’est l’occasion. D’ailleurs, c’est la meilleure façon de rencontrer du monde 🙂

Opération destruction : C’est le genre de sortie que j’aimais bien faire lors de mes premières sorties a Bangkok et que j’étais seul. J’avoue, c’est un peu violent comme plan, mais c’est d’une efficacité redoutable. En gros, allez au Soï 11 de sukhumvit. Une fois en début de soï, le but du jeu, c’est de boire un coup dans chaque bar de rue, vous savez, les bars dans les Vans. En principe, une fois arrivé en milieu de soï, vous devriez être assez relax, et vous devriez avoir un millier de plans pour la suite de votre soirée. Inutile de vous dire que l’opération destruction comporte le risque de vous faire suivre des gens qui vous mèneront bien loin de Bangkok, pour votre plus grand bonheur. Mais c’est justement ça qui est génial a Bkk, c’est qu’on ne sait jamais comment ça finit 🙂

 

Opération pingre sur Sukhumvit : Si vous êtes un peu short au niveau budget. Il faut être deux minimum pour cette opération car sinon, c’est moins marrant.. En fait, le mieux c’est de vous boire une bouteille de SangSum à votre hôtel ou à votre appart avant de sortir. Une fois rôtis, dirigez vous vers le soï 13. Il y a une épicerie ouverte 24/24 qui vend de l’alcool, le FamilyMart. L’occasion de faire une pause bière et de discuter avec les quelques ladyboys qui traînent dans cette rue. Rien de tel pour commencer une soirée intelligente. Après, c’est fini l’apéro, a part si pendant la soirée vous trouvez de généreux Coréens en vacances et en manque de copains ivrognes.

Après l’épicerie soï 13, vous pouvez aller faire un tour au Levels au fond du soï 11 dont l’entrée est gratuite. Si jamais à la fermeture (3h), vous êtes toujours seul(e)s, vous pouvez aller faire un tour à l’Insanity au soï 12. L’entrée est gratuite par le restaurant (c’est la sortie de la boite). En fait, les clients qui mangent au resto peuvent rentrer gratuit. Mais bon, le videur ne voit pas qui il y a au resto.. Montrez au videur ce que vous avez dans vos poches, il vous tamponne la main, et c’est reparti ! La boite ferme à 6h, si vous êtes toujours seul(e)s, allez vous coucher, c’était pas votre soirée. Bref, coût de l’opération, max 250 bath par personne sans les taxis. Les meilleurs pingres se feront payer le taxi par une nana (ou un mec pour les filles)…

2 Comments

on “Plan d’attaque
2 Comments on “Plan d’attaque
  1. Salut Marco,

    Il y a aussi Rachada soi 4 qui est vraiment top pour faire la fête, et boire des bouteilles de Black Label avec ses amis dresseurs de Pokemon. Le Zaleng reste quand même une boîte de nuit top…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.